Menu

DOSSIERS

Retrouvez ci-dessous l'actualité des principaux dossiers sur lesquels vos représentants de parents d'élèves agissent...

Et pour en savoir plus sur les grands sujets d'actualité de l'école, nous vous invitons à visiter le site national de la FCPE (rubrique "Nos campagnes") ainsi que le site départemental FCPE63.

Cantine = non au paiement forfaitaire

Comme ceux de l'ensemble du département, les parents d'élèves du collège des Martres paient chaque trimestre un montant forfaitaire pour la cantine de leur enfant. Ce forfait couvre les 5 repas, du lundi au vendredi, mais seuls 4 repas sont possibles pour la majorité des élèves. Pour les parents FCPE, ça coince ...

En effet, au Collège des Martres, sur les 790 demi-pensionnaires, seuls 150 élèves environ peuvent effectivement accéder au repas du mercredi. Il s'agit des élèves engagés à l'UNSS. Pour les 650 autres, il n'est pas possible de prendre le repas puisque les bus partent du collège à 12h et qu'il n'y a pas de service de bus après la cantine.

Donc soit les enfants mangent et rentrent à pied, soit ils prennent le bus (service payé au département) et ne consomment pas le repas compris dans le forfait (prélevé par le département).

Lors des Conseils d'Administration, les comptes annuels et les échanges avec l'administration du collège et avec les responsables du département montrent que ce système forfaitaire permet de dégager un excédent important, de l'ordre de 60 000€  ! ! ! (estimation FCPE) Cet excédent de l'activité Restauration est reversé sur les comptes globaux de l'établissement. En fin de compte, l'argent des parents sert à financer des projets mais pour l'essentiel il compense les pertes et permet de payer des dépenses courantes (gaz, l'électricité ...) ou des équipements. Toutes ces dépenses sont de la responsabilité du Département. Ce n'est pas aux parents de payer ces dépenses !

Un courrier a été adressé par la FCPE et la PEEP au président du Département le 22 novembre 2017.


Affaire à suivre

En savoir plus

La réforme du collège

En quoi consiste la réforme et comment se met-elle en place aux Martres de Veyre ?

Progressivement, c'est à cette question que notre rubrique va répondre.

En attendant que la page s'étoffe, voici la page consacrée à ce sujet sur le site national de la FCPE et plus précisément le projet de la FCPE pour le Collège.
La Fédération a d'ailleurs édité un mode d'emploi de la réforme destiné au parents, ainsi qu'une liste de vigilances sur la mise en oeuvre de la réforme.

affichecollege 452x640

En savoir plus

Le poids des cartables

"J'ai du modifier mes horaires pour récupérer mon fils/ma fille à sa descente du bus, car il/elle ne peut pas porter son cartable jusqu'à la maison".
Comme en témoignent ces parents de notre collège, les années passent mais malheureusement le sujet du poids des cartables reste d'actualité au collège.

Une certaine prise de conscience a eu lieu, et des améliorations ont vu le jour indéniablement (installation de casiers, concertation sur les listes de fournitures, etc.). D'autres sont porteuses d'espoir (le livre numérique....).

Dans cette rubrique, nous réunirons les arguments pour encore alléger le poids des cartables des collégiens. Nous mobiliserons les parents qui se sentent concernés. Et nous vous tiendrons informés des échanges avec les équipes du collège au fil des réunions...

Sites à visiter d'ores et déjà :
- la rubrique dédiée sur le site FCPE
- une circulaire ministérielle datant de 2008 et qui débute ainsi = "Le poids du cartable est une question de santé publique pour nos enfants : je souhaite que les établissements scolaires s’emparent de cette question, dès à présent, dans le cadre de la prévention du mal de dos en milieu scolaire".
- un dossier de presse sur la campagne menée par la FCPE sur le sujet en lien avec le monde médical
- les réflexions et synthèses menées par des parents d'élèves d'un collège également nommé J. Rostand en Loire-Atlantique

En savoir plus

Le non-remplacement des enseignants

LA FCPE NE VEUT PLUS DE JOURS PERDUS POUR LES ELEVES !

L'absence d'un professeur est dans la plupart des cas impossible à prévoir et à prévenir pour l'administration des établissements. Des solutions sont alors recherchées pour limiter les désagréments, et informer correctement les élèves et leurs parents afin qu'ils s'organisent au mieux.

Mais dans certaines situations, les absences sont connues à l'avance (absences pour formation, etc.) et il est fréquent  alors que les enseignants absents ne soient pas remplacés.
Au niveau national, la FCPE appelle à la mobilisation des parents pour qu’ils continuent à signaler les non remplacements sur l'application Ouyapacours ; elle appelle à défendre le remplacement des enseignants dès le premier jour par des enseignants formés. Cette bataille porte ses fruits puisqu'à l'automne, la ministre de l'éducation nationale a présenté 7 mesures pour améliorer le remplacement (voir ci-dessous). Localement, aux Martres de Veyre, nous allons pointer les situations et veiller à la bonne application de ces mesures.

Infographie DP remplacement

En savoir plus

L'orientation après le collège

"Le collège offre aux jeunes la possibilité de préparer leurs choix d’orientation par une information de qualité sur les métiers, les branches professionnelles et les voies de formation. La découverte du monde du travail est un élément essentiel de l’enseignement pour une orientation active des jeunes vers une insertion professionnelle réussie ; elle doit être offerte à tous les élèves de collège. En parallèle, il est nécessaire de les aider à mener une réflexion sereine à travers l’éducation à l’orientation. Le collège unique n’est pas le collège de l’uniformité, il est le lieu où tous les jeunes apprennent ensemble ce qui leur est indispensable pour construire leur parcours et leur vie." (extraits du projet éducatif de la FCPE - 2011) Lire la page dédiée sur le site national FCPE : http://www.fcpe.asso.fr/index.php/lorientation


A venir = des contenus réguliers sur le sujets, des actualités, des ressources en ligne...

En savoir plus

Le décrochage scolaire

Le décrochage scolaire est-il enfin pris au sérieux ? Le phénomène ne décroit pas. Environ 150 000 jeunes sortent du système éducatif sans qualification, et pour certains, dès le collège.

La FCPE défend l'idée qu'il faut transformer l'Ecole en profondeur pour prévenir le phénomène. Evaluation, méthodes d'enseignement, contenus, orientation, tout est à revoir pour éviter que des élèves perdent le sens de leur présence à l'Ecole, y souffrent et la fuient. Car les élèves qui "décrochent", ou plutôt sont "décrochés", expriment très largement un sentiment de soulagement tout de suite après avoir arrêté l'Ecole... Il faut alors mettre en place pour eux des dispositifs de remédiation, pour les "raccrocher". mais cela a un coût social et économique important. Mieux vaudrait donc transformer la relation pédagogique en classe pour véritablement lutter contre le décrochage scolaire avant qu'il ne se produise.

Nous mettrons régulièrement en ligne des contenus sur ce sujet.

- une rubrique aborde ce sujet sur le site national FCPE

En novembre 2016, la FCPE organisait son colloque annuel sur le décrochage scolaire. Anne-Marie Vaillé, ancienne présidente du Conseil national de l’innovation pour la réussite scolaire, membre du conseil scientifique de la FCPE, explique dans une vidéo quel rôle les parents d’élèves peuvent et doivent jouer pour lutter contre le phénomène.

En savoir plus

Plus de renseignements ?